vendredi 13 novembre 2009

Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron

Pas de doute, c’est du Ponti : truffé de créatures aux noms à coucher dehors, ça foisonne d’images, ça prend le lecteur par surprise, le livre change de format en cours de lecture, les lignes de textes s’emballent et font des virages à 90 degrés sur la page. Sur le fond aussi, Ponti emprunte des chemins déroutants. Il nous entraîne dans une histoire d’Ooïpopoille, aux confins de la fin du monde ou quelque chose dans le genre. Une quête mysti-cosmique où l’on s’initie aux mystères de la Création, où l’on croise des sortes d’amibes, de l’art brut et un Bouffron-Gouffron pas sympa du tout. Le sens profond de tout ça reste encore un peu brumeux à la première lecture. Mais ça tombe bien, puisque les Ponti se lisent au moins quarante-sept fois, c’est bien connu.

Bih-Bih et le Bouffron-Gouffron, un grand album de Claude Ponti, L’école des loisirs, 28,50€.

1 commentaire:

Mu LM a dit…

J'ai adoré, même si effectivement celui là est un peu plus touffu, complexe que d'habitude : enfin comme dit multitude d'entrées et de chemin (pour retrouver cette première goutte ;) comme toujours/souvent chez Ponti !
Mu