vendredi 31 juillet 2009

Bas les pattes

Après dix ans de carrière dans un groupe de chanson française qui s’appelle Les Blaireaux, François Velliet n’a pas pu s’empêcher de fourrer plein de bébêtes à poils dans son disque. On y trouve aussi des bestioles bizarres qui mangent les montagnes : les rozions… Sans compter les emmerleurs, qui font la bringue à pas d’heure, et puis des hippopotames, des paresseux, et une tribu de yacks tout ce qu’il y a de plus normale… Reste le plus bizarre de tous, qui marche à quatre, puis deux, puis trois pattes…
Pour ne rien gâcher au tableau, les illustrations de tout ce bestiaire ont été confiées à Roland Garrigue, qui est très fort en dessins d’animaux (surtout en bécasses… Que ceux qui comprennent laissent un commentaire, ils auront droit à une médaille.)
François Velliet est un « chanteur qui démange » qu’ils disent sur le bandeau de couverture. Moi, en toute honnêteté, ça m’a pas gratté quand je l’ai écouté, mais j’ai apprécié les sonorités jazzeuses, les rythmes balancés, et les paroles rigolotes.


Bas les pattes, 14 chansons pour brailler avec tous les animaux, un livre-disque de François Velliet, dans la collection Tintamarre des éditions Milan, 19,90€.

1 commentaire:

Alice a dit…

Merci du tuyau (de poils ^^) : j'aime beaucoup le groupe Les blaireaux ! Je vais voir ce que ça donne pour les blaireautins...