mardi 21 juillet 2009

La croûte

Quand une maman meurt, que reste-t-il à son enfant ? Une odeur, une voix… Le petit garçon de cette histoire voudrait enfermer à jamais cette odeur et cette voix pour ne pas perdre complètement sa maman. Mais quand sa grand-mère vient ouvrir en grand les fenêtres pour aérer la maison, l’enfant doit trouver une autre façon de garder en lui le souvenir de sa mère. Récit poignant, délicat et néanmoins drôle parfois, La croûte raconte la douleur et la vie de ceux qui restent après la mort. Un magnifique album.

La croûte, de Charlotte Moundlic, illustré par Olivier Tallec, Père Castor, 10€.
NB. Si ça vous intéresse, voici la critique faite de ce livre dans Télérama

3 commentaires:

Mu LM a dit…

Un autre album que j'ai beaucoup aimé sur la disparition de la famille : "Sur la pointe des pieds" de Natali Fortier... Sa peinture exigeante offre des lectures toujours renouvelées au drame de cette petite fille qui perd sa famille dans un incendie... Le choix de l'illustration rend cet album plus fort/difficile néanmoins...

Mu LM a dit…

Ah oui et toujours sur le même thème : la mort, un recueil de poésie, petit bijou d'humour sur le sens de la vie... Ou qu'on va apres de Chantal Dupuy Dunier, L'idée bleue (http://l-oeil-bande.blogspot.com/2009/07/ou-quon-va-apres-de-chantal-dupuy.html)

je suis inspirée par cette thematique visiblement ;)

La jardiniériste en chef a dit…

Merci beaucoup pour ces conseils de lecture!
Pour aborder toujours le même sujet de comment survivre à la mort d'un parent, je parlerai très vite-bientôt-soon de : "Mon père est un homme oiseau", roman anglais très fin et très beau sur une petite fille qui veut aider son papa à voler pour de vrai...