mardi 8 décembre 2009

Drôle de grenier

Drôle de film que ce long-métrage bricolé, détournant tout un fatras d’objets pour raconter une histoire d’amitié entre une poupée et de vieux jouets désuets. Tantôt théâtre d’objets animés, ou décor réel pour êtres humains, ce grenier fantastique fait se côtoyer plusieurs mondes.
A la croisée de ces mondes, le chef de l’empire du Mal – appelé la Tête – est un hybride entre un humain et un objet (tête d’homme sur un socle en métal). Comme il est horriblement méchant, il a fait enlever Myosotis, une adorable poupée blonde aux joues roses. Mais cette jolie poupée, contrairement à ce qu’on nous a trop longtemps fait croire, n’est pas la dernière des cruches. Non seulement elle ne passe pas son temps à pleurer et à couiner, mais elle tient tête à La Tête avec détermination, courage et répliques assassines. A la bonne heure !
Pour le reste, j’adore cet univers de récup déglinguée et de poésie brute.

Drôle de grenier, un film d'animation tchèque de Jiri Barta, en salle le 9 décembre.

1 commentaire:

Mu LM a dit…

ca donne drolement envie d'aller le voir... max et les maximonstres n'éclipeseront pas tout :) j'irai aussi voir max cela dit :)
Mu